• Image 1
  • Image 2
  • Image 3




Tribologie Physico-chimie et dynamique des interfaces Dynamique des systèmes complexes Mécaniques matériaux et procédés Géomatériaux et constructions durables

Rechercher

Sur ce site



Rechercher

Sur le Web du CNRS




Actualités > 18/06/19 Prix de thèse C’Innov 2019

18/06/19 Prix de thèse C’Innov 2019

par Gallitre Laurence - 18 juin

Enora Denimal, lauréate du prix de thèse Centrale Innovation 2019

Pour sa 9e édition, le prix de thèse Centrale Innovation a été remis le 18 juin dernier lors du CRIEC (Colloque de Recherche Inter-Ecoles Centrales) à Enora Denimal,, ingénieure de l’École Centrale de Lyon et docteure de l’Université de Lyon-École Centrale de Lyon.

Réduire le bruit des crissements de freinage
Sa thèse portait sur la « Prédiction des instabilités de frottement par méta-modélisation et approches fréquentielles - Application au crissement de frein automobile ». Elle a été réalisée au Laboratoire de Tribologie et Dynamique des Systèmes (LTDS), sous la direction de Jean-Jacques Sinou, et en collaboration avec PSA dans le cadre de l’openlab Vibro-Acoustic-Tribology@Lyon.
Ses travaux concernent la problématique de la stabilité des systèmes mécaniques non-linéaires. Ils s’inscrivent plus particulièrement dans le cadre de recherches destinées à une compréhension accrue du phénomène de crissement. Ce dernier se caractérise par des vibrations et un bruit émis lors du freinage d’un véhicule. Ces nuisances sonores peuvent être particulièrement désagréables pour le conducteur ou pour des personnes situées dans l’environnement proche de celui-ci.

Un sujet d’actualité pour les constructeurs automobiles
Les constructeurs automobiles cherchent aujourd’hui à réduire, voire à supprimer ces vibrations et les nuisances sonores associées en caractérisant et en concevant des systèmes de frein toujours moins bruyants. Les travaux de thèse d’Énora Denimal proposent des méthodologies numériques de calcul d’instabilités vibratoires liées au frottement adaptées à des modèles numériques industriels ainsi que des outils d’aide à la spécification et à la conception de systèmes de frein vis-à-vis des vibrations et du bruit. Cela implique également l’élaboration de modèles physiques capables de reproduire les principaux phénomènes à l’origine du crissement tout en prenant en compte la variabilité et les incertitudes de plusieurs paramètres de conception ou environnementaux.


Partenaires

CNRS Ecole centrale de Lyon ECOLE NATIONALE D'INGENIEURS DE SAINT ETIENNE Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat Le réseau des instituts Carnot Université de Lyon

Le CNRS, l'ECL, l'ENISE et l'ENTPE
sont membres de l'Université de Lyon