• Image 1
  • Image 2
  • Image 3




Tribologie Physico-chimie et dynamique des interfaces Dynamique des systèmes complexes Mécaniques matériaux et procédés Géomatériaux et constructions durables

Rechercher

Sur ce site



Rechercher

Sur le Web du CNRS




Le laboratoire > Organisation > Equipe Dynamique des Systèmes Complexes (DySCo) > Groupe DNLCS : Dynamique Non Linéaire – Contrôle – Systèmes tournants

Groupe DNLCS : Dynamique Non Linéaire – Contrôle – Systèmes tournants

par BEC Sandrine - 24 avril

Responsables : F. Thouverez (PR-ECL), C.H. Lamarque (DR-ENTPE),

Membres
 : A. Ture Savadkoohi (CR-ENTPE), E. Gourdon (CR-ENTPE), L. Blanc (MCF-ECL), B. Chouvion (MCF-ECL), C. Gibert (IR-CNRS)

Mots Clés
 : Réduction de modèles, contrôle passif, dynamique non linéaire stationnaire, régimes multi-échelles modulés, localisation d’énergie, couplages non linéaires, approches numériques et expérimentales, méthodes analytiques et conception non linéaire

Réseaux partenaires : Technion Haïfa, U. La Sapienza, U. Liège, U. del’Aquila, T.U. Lodz, U. Lublin, U. Moscou, McGill, Imperial Collège, U. Bauman, CNR Italie, etc

Orientations scientifiques du groupe :

  • réduction de modèles linéaire et non-linéaire (régulier et non-régulier), dynamique stationnaire modulée, régimes multi-échelles, régimes d’enveloppes modulées et transitoires, POD, PGD, modes non linéaires
  • dynamique non linéaire et contrôle passif par couplages non linéaires, absorbeurs non linéaires semi-actifs
  • recherche des solutions périodiques multiples en dynamique non-linéaire
  • analyse expérimentale et numérique des couplages non-linéaires (contact rotor/stator et interaction fluide/structure (laby, HBM/TSM))
  • dynamique non-linéaire des structures en symétrie cyclique accordée ou non-accordée
  • étude analytique et numérique de systèmes dynamiques non linéaires réguliers ou non pour la localisation et échanges d’énergie entre modes d’une structure sous potentiels non linéaires locaux et globaux, propagation non linéaire
  • localisation non linéaire en acoustique (transfert irréversible entre modes acoustiques et mode localisé par résonateur non linéaire purement acoustique)
  • utilisation de couplages non linéaire pour élaborer des capteurs non linéaires, une auscultation non destructive, un monitoring non linéaire
  • comportements complexes (physiques couplées, systèmes électro-mécaniques non linéaires : N/MEMS ou dispositifs piézo-électriques, matériaux innovants)

Positionnement régional, national et international :

  • membres des labex CELYA, IMUST
  • Equipex PHARE
  • Participations récentes à des boards éditoriaux de journaux internationaux : Mathematical Problems in Engineering, Journal of Computational and Nonlinear Dynamics, Journal of Vibration and Control, etc.
  • responsabilité du GDR CNRS 3437 DYNOLIN (Dynamique des structures et approches de dynamique non linéaire) Partenariats : POMA (dynamique de câbles), Peugeot (dynamique non linéaire du véhicule, contrôle vibro-acoustique non linéaire), SNECMA (Dynamique incertaine des redresseurs, Couplage HBM/TSM, joint laby), Turbomeca (Dynamique non-linéaire des roues désaccordée, contact rotor/stator)

Applications envisagées :

  • Contrôle des vibrations, du bruit, durabilité des structures par étalement de l’énergie, auscultation non linéaire, prédiction robuste ; applications aux structures du Génie Civil (ponts, bâtiments, structures à câbles), transport (terrestre, automobile, aéronautique, etc.)
  • Développement et exploitation de la plateforme expérimentale des machines tournantes sur les volets : contact rotor/stator, modèle de composant (squeeze film, roulement et labyrinthe). Mise en opération du banc Phare sur la partie module structure (dynamique des aubes fan).


Partenaires

CNRS Ecole centrale de Lyon ECOLE NATIONALE D'INGENIEURS DE SAINT ETIENNE Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat Le réseau des instituts Carnot Université de Lyon

Le CNRS, l'ECL, l'ENISE et l'ENTPE
sont membres de l'Université de Lyon