• Image 1
  • Image 2
  • Image 3




Tribologie Physico-chimie et dynamique des interfaces Dynamique des systèmes complexes Mécaniques matériaux et procédés Géomatériaux et constructions durables

Rechercher

Sur ce site



Rechercher

Sur le Web du CNRS




Le laboratoire > Investissements d’avenir et projets > Projets > Projet DEPERFLEX II

Projet DEPERFLEX II

par BEC Sandrine - 17 octobre 2018

DEPERFLEX II - Traitements DEPERlants, sans FLuor pour le domaine tEXtile

Le projet DEPERFLEX II a pour objectif de développer des solutions alternatives « éco-responsables » de traitements déperlants sans fluor, durables dans le temps, pour obtention de propriétés d’hydrophobie et d’oléophobie à appliquer sur des textiles. Inspiré du vivant, le projet cherchera à imiter par biomimétisme l’effet de déperlance observé sur les feuilles de lotus, en couplant notamment des voies de traitement chimiques et physiques.

Le consortium du projet DEPERFLEX II associe des développeurs de technologie, le chimiste PROTEX, le GIE Manutech USD, l’Institut français du textile et de l’habillement (IFTH) et les laboratoires ICBMS, LTDS et LHC, une société spécialisée dans la caractérisation de surface, la société Science et Surface et des utilisateurs tels que les sociétés SOFILETA et ALPEX PROTECTION, fabricants et assembleurs de tissus techniques pour les marchés du sport et de l’Outdoor, des EPI (Equipement de Protection Individuel) et des vêtements professionnels.

Projet FUI
Budget du projet : 3,09 M€ (dont 1,6 M€ d’aide publique)
Durée : 48 mois à partir de juin 2018

Ce projet est labellisé par le pôle Techtera et co-labellisé par les pôles AXELERA et ViaMéca ainsi que par le cluster Sporaltec.

Description détaillée

Contact LTDS : Stéphane VALETTE

Partenaires du projet

Financeurs


Pôles/cluster labellisateurs

Dans la même rubrique :


Partenaires

CNRS Ecole centrale de Lyon ECOLE NATIONALE D'INGENIEURS DE SAINT ETIENNE Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat Le réseau des instituts Carnot Université de Lyon

Le CNRS, l'ECL, l'ENISE et l'ENTPE
sont membres de l'Université de Lyon